Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Christophe

Vous m'avez déjà probablement vu dans mes oeuvres , très cher , sur l'une ou l'autre plage , à marée basse . Intrigué par mon manège - peu de gens travaillent à quatre pattes - vous avez dû vous approcher et sans doute votre dernier repas a-t-il fait connaissance avec le sable humide du jusant . Je risque peu de connaître cette avanie : dans mon métier , on travaille à jeun pour ne pas risquer de gâcher cette belle marchandise qui est notre gagne-pain .
Mon métier se perd . Jadis nous étions qqs dizaines mais il m'arrive de plus en plus rarement de croiser un confrère au bord des flots . Il faut dire que renifleur d'anus de méduse , ce n'est pas une sinécure . L'appendice nasal , au moindre faux mouvement , en prend pour son grade . Je ne compte plus les boîtes de pansements gras pour brûlures que j'ai consommées dans ma carrière ! Heureusement , je peux les faire passer dans mes frais professionnels . Vous aurez aussi remarqué que ma moustache et ma barbe , seules protections autorisées , sont dans un piteux état .
Pourquoi je renifle l'anus des méduses ? Mais très cher , vous n'y connaissez rien en nouvelle cuisine ! Lui sentir le fondement est l'unique façon de savoir si le coelentéré pourra être consommé sans risque ! 
Vous me semblez fort intéressé , très cher . Justement , dans qqs mois , je pars à la retraite . Je cherche un apprenti pour le former . Cela vous tente t-il ? Un joli petit anus de méduse , tout frais ? 



dessin-anus-meduse.jpg

     Article publié dans le '' Journal Le Galopin '' 

A+ 

Christophe
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article